Visite «Ready-to-Book» SEAFRONT

Barcelone et la Méditerranée: une relation compliquée

 

Il y a encore quelques décennies, Barcelone était surnommée «la ville qui tourne le dos à la mer»: en effet, les bidonvilles, bâtiments industriels et installations infrastructurelles qui avaient élu domicile le long de la côte empêchaient les habitants de profiter de la vue et bloquaient leur accès à la Méditerranée. Barcelone ne s’est ouverte à la mer qu'avec l'avènement de la démocratie en Espagne et surtout à l’occasion des Jeux olympiques de 1992. La construction du village et du port olympique, la création d’une agréable promenade de front de mer et l’intégration intelligente de l’autoroute urbaine ont été autant d’éléments décisifs dans la réappropriation de la côte et ont donné un tout autre visage à la ville, ouvrant des perspectives inédites en matière de tourisme.

Programme

 

Parc de la Ciutadella | Parc. Josep Fontserè i Mestre. 1883

Casa de la Marina | Immeuble résidentiel. José Antonio Coderch, Manuel Valls Vergés. 1954

Passeig Marítim de la Barceloneta | Promenade de front de mer. Julià Espinàs + Olga Tarrasó, Jaume Artigues, Miquel Roig, Jordi Henrich. 1994-2011

Edifici Gas Natural - Torre Mare Nostrum | Immeuble de bureaux. EMBT Enric Miralles + Benedetta Tagliabue. 2006

Hospital del Mar | Hôpital. Manuel Brullet + Albert de Pineda. 1992

Parc de Recerca Biomèdica de Barcelona | Centre de recherche biomédicale. Albert de Pineda, Manuel Brullet + Alfonso de Luna. 2006

Port Olímpic | Port olympique. MBM Arquitectes Oriol Bohigas + Josep Martorell + David Mackay + Albert Puigdomènech. 1991

Détails

 

Durée: visite demi-journée 3.5 - 4.0 heures, mini-visite 2.0 - 2.5 heures

Lieu de rendez-vous: location de vélo/hôtel

Transport: à bicyclette/bus privé

Services: guide local d’architecture expérimenté, réservations

Langues: espagnol, catalan, anglais, allemand, français, néerlandais, italien

Groupes: max. 25 personnes